©Toufik_hedna_Mars_2014002
Temps Forts

Les jeunes Algériens sont rentrés la tête pleine de souvenirs.

Les jeunes Algériens sont rentrés la tête pleine de souvenirs.

Des lycéens du groupe scolaire Bouabdallah de Tlemcen, ville située au nord-ouest de l’Algérie à 520 km au sud-ouest d’Alger, ont été accueillis à Rennes du 16 au 23 Mars.

« La présence, cette année, d’un groupe de jeunes de Tlemcen, est un bain de jouvence qui a donné aux rennais et à Rennes une touche particulière de fraîcheur », se réjouit Toufik Hedna, président de l’association Amis de l’Algérie qui a initiée ce partenariat avec le Lycée Saint Martin. « On a assisté à plusieurs cours et on a pu constater qu’ils étaient identiques à notre programme. On a découvert l’histoire de France et on a même expliqué un cours de maths aux élèves ».

Répartis dans des familles d’accueils rennaises, ils ont été reçus par les professeurs et les élèves du Lycée. Là, les élèves ont découvert le programme de l’immersion scolaire et les activités qui leur étaient proposées : visite guidée du centre ville de Rennes, Saint Malo, Cancale et l’incontournable Mont Saint Michel.

Les jeunes Algériens ont appris à faire des crêpes bretonnes, danser breton et ont compris le sens du mot « échange ». Le mercredi soir,  ils sont passés derrière les fourneaux pour préparer un repas typique pour une soirée symbolique (le 19 mars date de la signature des Accords d’Evian) avec les familles d’accueils Roselyne le François Adjointe au Maire et les habitants de Villejean venus nombreux.

Des animations festives et musicales (défilé de mode féminine, danses et chants traditionnels algériens) se sont produites dans différents endroits de la région : au Centre social de Villejean, à l’Antre 2, au Centre Culturel Avicenne, au Lycée St Martin et à Guichen  dans le Studio de Radio Laser. Ce passage en direct à la Radio n’était pas facile pour les tlemcéniens. Une fois la timidité et le stress atténués, c’est avec plaisir et générosité que les jeunes ont témoigné et échangé à propos de leur séjour.

« Rennes, ville d’art et d’histoire, est charmante et chaleureuse. Les gens sont sympas et accueillants»

Pour clore leur séjour, le samedi, les jeunes ont découvert le marché des Lices, méconnu pour certains qui se sont déplacés pour la première fois à Rennes. Et c’est à Cancale, dernière destination, que les jeunes ont rencontrés le célèbre cinéaste René Vautier qui était ravi d’accueillir les jeunes algériens chez lui. René, actuellement très malade, reste très généreux dans le récit de l’histoire de l’Algérie qu’il a vécu directement caméra au poing.

C’est la tête pleine de souvenirs chaleureux et d’anecdotes que les jeunes Algériens sont rentrés au pays ce dimanche.

Une expérience hors du commun

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.