Toufik Hedna 10 octobre 2012
Temps Forts

Cécile Clairval-Milhaud et le film « Albert Camus » à Rennes

Le 10 octobre 2012 avait lieu à la Maison des associations la projection du montage vidéo  de Paul Vecciali et Cécile Clairval-Milhaud consacré à Albert Camus. Efficace montage d’entretiens avec des personnes-acteurs/actrices, auteurs, philosophes, ayant connu Camus,  ou simples proches-mais d’où le grand absent était Jean Sénac, la réalisatrice s’en est expliquée ; et dont on retiendra plus particulièrement les témoignages de Mouloud Mammeri, de Jean Pellegri, ainsi qu’une lettre du prisonnier algérien adressée à Camus en 1956 « Où est l’homme révolté ? ». On en retiendra également l’émotion de Jules Roy, ce lucide écorché vif, et la faiblesse des propos de Jeanson, qui avait pourtant écrit l’une des plus percutantes critiques de « L’homme Révolté » et s’était illustré en faveur de l’Algérie indépendante. On regrettera également un fond musical très exclusif. Saluons d’autant plus cette grande réplique extraite de l’une des pièces de Camus les moins faibles, Les Justes : « D’autres viendront qui sont les miens! « . Malgré la petite capacité d’accueil de la salle, au grand regret des organisateurs, une bonne centaine de personnes ont assisté à un débat riche et fructueux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.