Blogs

BONNE ANNEE 2012 ! Par Nadia Ragonnet

J’avoue que la formule m’a toujours semblé ridicule, mais cette fois-ci, prononcée au seuil de 2012, elle se révèle carrément grotesque.

Bonne année! Alors que notre Théâtre politique fait défiler sur  une scène-écran familiale une théorie de visages aux expressions  sinistrement alarmistes et qui , à tour de rôles nous prédisent  des lendemains qui ne chanteront plus…

Bonne année! Notre pays s’enfonce dans la déroute financière  et l’économie moribonde. Trop de chômeurs …mais même les travailleurs sont pauvres…donc …aucune perspective d’embellie à  l’horizon  ….Bonne année!

Nos enfants et petits enfants vont payer durement les frasques de leurs  aïeux  (Nous  en l’occurrence!)  qui ont vécu dans une opulence coupable et endetté la communauté pour les siècles et siècles …Bonne année!

Plus d‘illusions à se faire, plus de rêves à entretenir. Nous survivrons au jour le jour dans un purgatoire bien mérité, nous qui avons tué l‘industrie en consommant étranger, ruiné la finance, exterminé les agriculteurs, et entretenu à grands frais des cohortes de fonctionnaires inutiles et nonchalants, grassement nourris,  comme autant de parasites…!  Bonne année!

Les Droits de l‘homme…Une excentricité de nos ancêtres, ne signifient  plus grand chose …Nous en ferons une pièce de Musée que les touristes étrangers viendront visiter entre deux haltes gastronomiques! Bonne année!

Mai ,  le joli mois du muguet, sera celui des choix. Entre la peste, le choléra et d’autres maladies plus sournoises …vous aurez l’heur de choisir, car  nous sommes une vrai démocratie. Contrairement à  d’autres malheureux  qui dans des contrées sauvages subissent les évènements sans avoir droit à la parole, Vous, citoyens français vous aurez la satisfaction de décider  de la saveur  du breuvage qui vous  empoisonnera  l’existence à venir. Sachez apprécier ce privilège, et préparez vous au pire…

Bonne année!

Bonne année à  nos frères algériens qui, n’ayant plus d’illusions , ont acquis une bonne longueur d’avance sur nous dans le domaine du fatalisme.

Bonne année à ces foules de « pauvres » qui , de part et d’autre de la Méditerranée, se lèvent chaque matin, avec les mêmes angoisses et les mêmes révoltes;;;

Bonne année ! et que , par delà les trémoussements indécents des puissants qui les gouvernent, les vrais humains, ici et là, de l’une à l’autre rive,  se parlent, se rencontrent, échangent et  tentent  de se reconnaitre, de rester debout….Tout ce que nous pouvons encore souhaité de crédible ne se résume-t-il pas  à ces moments d’amitié et de simples petits bonheurs , au jour le jour…?

Bonne année…….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.