L’étudiant est pris en charge par une personne résidant en France

A ne pas confondre avec l’Attestation d’accueil. Dans ce cas, les pièces à fournir sont les suivantes :
une attestation de prise en charge pour la durée de l’année universitaire signée par le répondant. Vous pouvez établir cette attestation sur papier libre ou demander un modèle pour ce type d’attestation au service d’accueil des étudiants étrangers de la préfecture ; ce modèle peut également être téléchargé sur le site web de certaines préfectures.
la photocopie de la pièce d’identité en cours de validité du répondant (carte d’identité ou passeport s’il est français, carte de séjour s’il est étranger). Attention : la validité de votre titre de séjour ne pourra pas dépasser celle de la carte de séjour de votre répondant ;
les justificatifs garantissant la solvabilité du répondant : s’il est salarié, ses bulletins de salaire et son dernier avis d’imposition sur le revenu ; s’il est commerçant, artisan ou exerce une profession libérale, un extrait du tribunal de commerce ou du répertoire des métiers de moins de trois mois, son dernier avis d’imposition sur le revenu et éventuellement ses relevés bancaires. Le répondant doit avoir des revenus suffisants pour pouvoir vous prendre en charge : son salaire doit être équivalent à trois ou quatre fois le montant qu’il s’engage à vous verser.

Remarque : si vous êtes pris en charge par vos parents (père ou mère) résidant en France, il n’est généralement pas exercé de contrôle sur leurs revenus. Présentez seulement l’attestation remplie et signée de prise en charge (en précisant le lien de parenté), la photocopie de la carte de séjour du parent répondant et joignez une fiche familiale d’état civil ou votre acte de naissance.

 

Laisser un commentaire