Conférence de Hocine Malti à Rennes

“Lorsque certaines personnes parlent de difficultés ou de conflits internationaux, elles murmurent le mot pétrole comme s’il était devenu synonyme de génie malfaisant…” écrivait Pierre Fontain, et c’est de ce pétrole, et des hydrocarbures, que nos deux intervenants ont parlé et débattu. Car tous les graves événements de ces dernières décades et ceux que chacun sent confusément peser sur le monde peuvent aisément s’expliquer par les batailles – secrètes ou publiques – pour la possession des sources pétrolifères éparpillées sur le globe terrestre. Les invités apporteront des éléments essentiels d’analyses et de lectures sur la situation politico-économique et sociale à la lumière des derniers rebondissements.

Hocine Malti nous a parlé de la principale richesse de l’Algérie, son pétrole et son gaz qui n’est plus source de bonheur pour son peuple. La volonté d’accaparement de la rente pétrolière par ses dirigeants a plongé des pans entiers de la société dans la misère, tandis que les jeunes n’ont qu’une envie : quitter le pays.

Pour comprendre comment l’Algérie en est arrivée là, il est essentiel de connaître la dimension la plus ignorée de son histoire contemporaine : celle de son pétrole. Elle est retracée dans un livre écrit par Hocine Malti, qui participa comme jeune ingénieur à la création de l’entreprise algérienne des pétroles, la Sonatrach. Montrant comment les premières découvertes d’hydrocarbures sahariens en 1956 ont conduit la France à prolonger de plusieurs années la conclusion de la guerre d’indépendance, il révèle aussi les dessous de la collaboration conflictuelle entre sociétés pétrolières françaises et le jeune État algérien dans les années 1960, jusqu’à la nationalisation de 1971.

Riche de détails inédits et d’expériences vécues, l’auteur explique comment les dirigeants d’un des pays leaders du tiers monde ont mis ensuite à profit la manne pétrolière pour garnir leurs comptes en banque et acheter le silence des grandes démocraties sur les dérives du régime. Et comment les milliards de dollars des hydrocarbures sont toujours aujourd’hui au cœur des règlements de comptes permanents entre les différents clans du pouvoir.

Toufik Hedna

Suivez nous sur :
À propos

Pas de commentaires

Laisser un commentaire