L’autre 8 mai 1945, massacres de Sétif, manifestation Hôtel de Ville Paris 8 mai 2015

A l’instigation du Collectif National pour la reconnaissance des crimes d’Etat commis par l’Etat Français à partir du 8 mai 1945 (massacres de Sétif, Guelma et Kerrata) en Algérie, Danielle Simonnet, conseillère de Paris (Parti de Gauche), a proposé un voeu pour cette reconnaissance qui a été approuvé à l’unanimité par le Conseil de Paris en avril 2015.
Pourtant, le Président de la République, François Hollande, n’a toujours pas reconnu la responsabilité de l’Etat français dans ces crimes, contrairement à son engagement pris durant la campagne des élections présidentielles de 2012.
Le 8 mai 2015 de très nombreuses personnes (individus, partis politiques,associations et syndicats) se sont réunies pour dénoncer cet état de fait devant l’Hôtel de Ville de Paris.
M’hamed Kaki, président de l’association « Les oranges », à l’origine de la pétition et de l’organisation de cette manifestation, Olivier Lecour Grandmaison, politologue spécialiste de la colonisation, Michel Berthelemy, secrétaire de l’association 4ACG et Danielle Simmonet, conseillère de Paris (PG), ont pris la parole publiquement à cette occasion.

Suivez nous sur :

No Comments

Leave a Comment