Toufik Hedna 2013
Temps Forts

La Caravane de Femmes Inspiratrices et Poètes

L’association Amis de l’Algérie organise le 22 mars 2013 à la Ferme de la Harpe de Rennes une soirée consacrée à la célébration de la journée internationale de la femme. Comme chaque année, depuis sa création, l’Association vous propose une soirée de création artistique suivie d’un débat.

Cette fois, c’est à une ballade poétique en plusieurs langues que nous vous invitons.

Ponctuée par des créations musicales originales, cette caravane conduite par Zap Pascal vous fera découvrir à travers des sonorités différentes, le visage multiple et fascinant, de la femme inspiratrice des plus grands poètes.

Des accents de l’Arabie aux tonalités de la Bretagne, en passant par celles de l’Algérie, vous vous laisserez conduire et imprégner de poésie, au rythme des paroles successives de :

Mohamed Dib en Français, Antara ben Shaddad, Ibn Zuraïq Al Baghdadi et Jamil Bouthayna en Arabe, Chérif Khadam en Berbère, Fabienne Geffroy en Breton et Rachid Boudjedra en Français.

Au terme de ce voyage, dans le décor nocturne d’une forêt symbolique,  la Compagnie de Théâtre Paci-Bès, vous présentera une courte mise en scène qui vous étonnera par la dimension universelle qu’elle ose aborder.

Œuvre originale d’un auteur rennais, Gaël Coupé, « la Nuit, l’hermine, le sang » pièce en un acte, oscille sans cesse entre conte et tragédie, entre merveilleux et réalisme.

Une hermine blessée, petite bête innocente, porteuse inattendue de symboles qui la transcendent, poursuivie par d’invisibles prédateurs « les hommes », se vide de son sang. Elle dialogue successivement avec la nuit qui dénonce sa blancheur et le sang qui coule de son ventre. Ils la sauveront, tout en lui insufflant la connaissance des lois implacables de l’universel.

Réflexions poétique sur la cruauté des humains,  sur la nécessité  absolue d’obéissance aux lois naturelles et sur le grand flux de la vie qui nous traverse tous via le ventre des femmes,  ce conte cruel et fabuleux clôturera la partie artistique de la soirée et laissera place à l’échange et au débat conduit en présence de nos invitées de l’association parisienne « Algérie pour Tous »

Programme : à 20h00

  • Introduction Musicale Anaïs Paci-Bès : lecture de texte de Mohamed Dib, femme d’Algérie (en Français)
  • Abdulilah Elrawi, Antara ben Shaddad, Ibn Zuraïq Al Baghdadi et Jamil Bouthayna (en Arabe)
  • Nassira Carré : texte de Mohamed Benguiton, Haïzia (en Algérie).
  • Dahia : texte de Chérif Khadam, Femme Kabyle (en Berbère)
  • Fatiha Folgawez : texte de Fabienne Geffroy, Barzholegoù (En Breton)
  • Gérard Prémel : Rachid Boudjedra (en Français)
  • Compagnie Paci-Bès : La nuit, l’Hermine, le Sang texte de Gaël Coupé, (Rennes)

Programmation et Improvisation Musicale conduite par Zap Pascal assisté de Bruno Mendiant à la percussion.
Echange et Débat autour d’un thé à la menthe

Possibilité de Restauration sur place

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.