Henri Teissier évêque franco-algérien et archevêque émérite d’Alger répond aux questions des Amis de l’Algérie

Mgr Teissier était à Rennes, à l’église Saint Germain. Il nous a accordé une interview pour nous parler de la relation qu’il y a entre les chrétiens et les musulmans dans un pays qu’il n’a jamais quitté l’Algérie.

Lire la suite….

Suivez nous sur :

1 Comment

  • Agiro 17 juin 2012 at 7 h 01 min

    c0 l’heure actuelle, e0 Marseille, nous avons le setniment, que l’on he9site entre deux mode8les. Or l’opposition pre9vention/re9pression est inadapte9e. Il convient de sanctionner les de9viations des jeunes comme des adultes dans toute la ville. Donc, il serait temps de moins se pre9occuper des causes du crime et de s’inte9resser davantage au criminel lui-meame, de le conside9rer comme un individu capable de faire des libres choix, y compris celui de sombrer dans la de9linquance sauvage mais en contrepartie d’en supporter toutes les conse9quences.La Police connaeet tre8s bien la situation et aussi beaucoup d’auteurs de diffe9rents me9faits. Elle doit disposer des instructions pre9cises et des moyens suffisants. Or, les habitants veulent du concret. Il suffit de se rendre e0 n’importe quel endroit dans nos quartiers pour voir :b7Le voitures gare9es sans aucun respect du Code de le Route et souvent tre8s dangereusement pour les pie9tons b7A chaque passage des feux plusieurs voiture ab brfblant bb le feux rouge b7Le te9le9phone au volant b7Vitesses largement excessives b7Les gens dans les maisons individuelles qui dorment avec le fusil de chasse e0 cote9 de leurs lit b7D’innombrable tentatives de vol b7Arrachage des sacs surtout des femmes b7Et que dire des trafics (drogues armes) de toute sorte dans les cite9s environnantes b7Les chasseurs dans les collines tirant e0 cote9 des habitations etc.L’c9tat et la Mairie devraient apporter une re9ponse nette au proble8me de la violence e0 Marseille si ils veulent rester cre9dible. En de9gradant le cadre de vie de tous, les violences urbaines transformeraient chacun en producteur de dole9ances auxquelles les autorite9s devront tf4t ou tard re9pondre si elles ne veulent pas perdre la confiance des citoyens ou leur obe9issance. L’inefficacite9 d’un syste8me socio-e9ducatif, qui, ne pouvant se substituer totalement e0 une autorite9 parentale de9faillante, pose la question de la sanction souvent synonyme de re9pression. Les violences urbaines qui rele8vent, aux yeux des sociologues, de l’incivilite9 plus que de la de9linquance sont des actes de plus en plus graves et sont commis par des individus de plus en plus jeunes. Nul ne peut nier que ces ab incivilite9s bb, perpe9tue9es par des bandes d’adolescents parfois compose9es de mineurs tre8s jeunes, mettent en danger la population. Ne faut-il pas en finir avec ce de9ni de re9alite9. En conclusion, nous souhaitons qu’un plan de lutte contre les violences urbaines (et aussi les incivilite9s) soit mis en place avec des moyens cre9dibles.

Leave a Comment