Boualem Sansal à Rennes le mercredi 25 avril 2012

Du Serment des barbares (1999) à Rue Darwin, son dernier roman paru en 2011, les oeuvres de l’écrivain algérien Boualem Sansal sont toutes reliées par un fil rouge : l’ambition de se faire le chroniqueur de son pays et de la « diversité séculaire des peuples d’Algérie ». Il a reçu en 2011 le Prix de la Paix des libraires allemands pour l’ensemble de son oeuvre et son engagement en faveur de la paix.

Boualem Sansal vit près d’Alger. Parmi ses autres romans et essais : Le village de l’Allemand (éd. Guallimard, 2008).

Il sera à Rennes le mercredi 25 Avril 2012 Dans le cadre du cycle « Algérie France, d’hier à aujourd’hui » Rencontre suivie d’une séance de dédicaces.

Rencontre & débat  / Les rencontres de la Bibliothèque

Salle de conférences Hubert Curien

Les rencontres et débats sont en accès gratuit. Réservation conseillée au 02 23 40 66 00

 

Suivez nous sur :
À propos

1 commentaire

  • Poliana 12 mai 2012 à 16 h 00 min

    Le monde contre le moi , c’est le0 qu’est le cliche9, mon bon Olivier, ainsi que dans la prose me9diatique de Le Bris, que Mme Jordis e9voque. Les movumeents dirige9s par le Bris (litte9rature voyageuse, litte9rature-monde) s’opposent pre9cise9ment e0 ce qui a fait de Le Cle9zio un bon e9crivain, c’est-e0-dire un travail sur la forme de la naration. Ce que veulent ces gens, ceux qui voient une opposition entre le moi et le monde (quelle horreur quand meame, non ? Il faut eatre sacre9ment coince9 dans je ne sais quel carcan moralisateur of9 le moi est haefssable), c’est un retour au 19e sie8cle, rien d’autre. Renouveau de la vraie fiction , mort de l’autofiction , voile0 d’autres slogans, pour moi vides de sens, qui sonnent e0 mes oreilles comme de la critique re9actionnaire.

Laisser un commentaire